ActualitésAgendaAgenda/actus

Communiqué de Madame DAL, au 18 janvier 2018

 

 

Lezennes, le jeudi 18 janvier 2018

 

 

Madame, Monsieur, Chers Amis Motards,

 

Je reviens vers vous, comme convenu, pour vous donner des nouvelles sur le devenir de notre complexe, à l’issue de la réunion à laquelle j’ai participé ce matin en Préfecture, accompagnée de Christophe MARACHE.

Nous avons été reçus pendant plus d’une heure par Monsieur MALIZARD, Directeur de Cabinet de Monsieur le Préfet du Nord ; ce dernier avait convié à cette réunion, le représentant de la Métropole Européenne de Lille ,le Directeur-Adjoint de la Sécurité Publique du Nord, un capitaine des CRS, une représentante de Jeunesse et Sports, un représentant de la DDTM pour la sécurité routière, et les services de la Préfecture, notamment en charge du dossier d’homologation.

Cette réunion s’est déroulée dans un climat constructif malgré des prises de positions parfois catégoriques et peu ouvertes au dialogue du Directeur-Adjoint de la Sécurité Publique (Police Nationale).

Monsieur MALIZARD nous a précisé, en préalable, que cette réunion ne serait pas conclusive dans la mesure où il devait bien entendu prendre l’attache du Préfet sur la base d’un rapport complet et circonstancié, d’autant plus que Monsieur le Préfet va rencontrer demain, vendredi, Monsieur CASTELAIN, Président de la MEL, pour aborder entre autre chose, ce dossier.

J’ai rappelé le fond du sujet à savoir le retrait arbitraire au 1er janvier 2018 des trois policiers qui étaient affectés au Complexe, et qui nous sont indispensables au bon fonctionnement de notre structure, notamment les week-ends, et dont l’action de prévention de sécurité routière et de maintien de l’ordre fait partie intégrante de l’objet même de notre existence, dans une convention signée avec le Préfet en 1987.

Monsieur MALIZARD a souligné les réelles difficultés d’effectifs que rencontrent aujourd’hui les forces de l’ordre dans l’exercice de leurs fonctions régaliennes, mais a reconnu sa méconnaissance des actions menées par le Complexe qui rentrent également dans les préoccupations gouvernementales actuelles.

 

Il souhaite aboutir à une solution et a demandé à chacun des participants de voir dans quelle mesure des financements complémentaires en fonctionnement pourraient être alloués au Complexe, mesurant également l’urgence à statuer compte tenu :

– Que le complexe n’a pas les moyens de recruter trois nouveaux collaborateurs s’il convenait de remplacer les policiers par des civils ;

– Que 9 collaborateurs sont actuellement en questionnement de leur devenir et menacés peut-être de licenciement économique ;

– Que la campagne d’adhésions seule source de financement, or poste FONJEP (payé par Jeunesse et Sports), ne peut pas commencer tant que l’avenir du Complexe n’est pas clairement garanti.

Il a demandé au Directeur-Adjoint de la Sécurité Publique de réfléchir à une possible nouvelle organisation en y intégrant des moyens de « réservistes ».

Le représentant de la MEL a confirmé l’attachement de son président à ce que le complexe puisse fonctionner en toute sécurité et en présence de policiers ; il a rappelé que le conseil de communauté a voté le renouvellement du bail pour 7 ans.

La problématique de l’homologation a été abordée par la suite : elle est un élément incontournable pour le maintien des policiers sur le site ; une réorganisation des services préfectoraux a fait que le traitement du dossier a pris du retard ; une réunion technique sera organisée très prochainement en présence de la MEL, propriétaire du site.

Monsieur MALIZARD s’est engagé à revenir vers moi au plus tard avant la fin du mois de janvier pour me faire part de la décision de Monsieur le Préfet.

Voilà synthétiquement résumée notre rencontre de ce matin à l’issue de laquelle je suis raisonnablement optimiste.

Je vous donne rendez-vous le SAMEDI 27 JANVIER au matin (nous vous préciserons l’heure) pour faire le point et voir dans quelle mesure il y a lieu ou pas de poursuivre notre mobilisation.

 

Très sincèrement,

Françoise DAL,

Présidente du Complexe Motocycliste de Lezennes